Duflot invite les Français à installer au plus tôt des détecteurs de fumée

LOGO_REPUBLIQUE_FRANCAISE

Duflot invite les Français à installer au plus tôt des détecteurs de fumée
le 28 mars 2013 à 15:48
PARIS, 28 mars 2013 (AFP) – La ministre du Logement, Cécile Duflot, a invité jeudi les Français à anticiper l’obligation faite, à partir de 2015, d’installer des détecteurs de fumée dans les habitations, qui devrait permettre de faire fortement chuter le nombre de morts dans des incendies.

La loi du 9 mars 2010 prévoit l’installation obligatoire d’un détecteur avertisseur autonome de fumées (DAAF) à la charge de l’occupant du logement dans un délai de cinq ans, soit d’ici le 8 mars 2015. « Les détecteurs de fumée seront obligatoires en 2015, mais nous souhaitons que leur installation aille plus vite et que tout le monde comprenne leur intérêt », a déclaré la ministre lors d’un test de démonstration réalisé par la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) dans un immeuble voué à la démolition du XVIIIe arrondissement de Paris.

Ce test, accompagné de déclenchements d’incendies par les sapeurs-pompiers, a permis de montrer que dans une pièce équipée d’un détecteur de fumée l’alerte était donnée en dix secondes. « En cas d’incendie le facteur temps est primordial », a expliqué le général Gilles Glin, commandant de la BSPP. « Une alerte précoce, c’est une intervention précoce », a-t-il souligné, rappelant que le temps moyen d’intervention des pompiers était de 8 minutes à Paris et de 18 minutes dans le reste de la France.

En France, les feux tuent environ 800 personnes chaque année, dont la très grande majorité dans des feux d’habitation. Selon la BSPP, 92% des personnes qui ont péri dans un incendie en 2012 l’ont été lors d’un feu d’habitation. En outre, si 70% des incendies d’habitation ont lieu en journée, la majorité des morts ou blessés graves sont à déplorer lors d’incendies qui se déclarent la nuit.

L’arrêté du 14 mars 2013 stipule qu’au moins un détecteur de fumée normalisé doit être installé dans les parties privatives de chaque logement. Le texte rappelle également qu’il est interdit d’installer des détecteurs de fumée dans les parties communes des immeubles collectifs d’habitation.

Tous les pays avec un taux d’équipement supérieur à 80% ont diminué le nombre de morts de moitié. En 2010, ce taux d’équipement était de 98% en Norvège et de 89% en Grande-Bretagne, contre seulement 2% en France.

© 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.
Auteur : AFP

 

WWW.AVISSUR.FR

pubavissur